Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2020 1 13 /04 /avril /2020 05:27

On a commencé la semaine ce lundi matin en se levant tôt pour respecter l' horaire qui nous est dédié entre 8h et 8h30. On a aussi contourné l' interdiction d' aller seul (e) en courses. Je suis partie en voiture à 8 heures tapantes, j' ai fait les courses de ma liste et quand je suis passée à la caisse, Pounet était déjà arrivé avec sa voiture et commençait  l' autre moitié de la liste de courses! On a ainsi pu compléter l' un et l' autre ce que chacun n' avait pas trouvé.

Certains étaient masqués, pas nous, d' autre calfeutré derrière une visière ajoutée au masque le tout derrière un écran de plexiglas. Protection quand tu nous tiens… A propos de masque, ou tu le portes convenablement ou tu t' en passes puisqu' il ne te sert à rien!!!

Comme je suis en pause de patch, je lézarde au soleil en lisant.    

 

Mardi 7 Avril:

 

Mercredi, la vie continue...

Il fait un temps magnifique, il pleut des pétales de cerisiers sur l' herbe au milieu des pâquerettes

C' est la 1ère fois que je vais enfin avoir du muguet dans le jardin. Je jalouse un peu la plate bande de ma voisine: ses arums sont en fleurs, pas les miens!

En attendant qu' ils soient publiés sur le net, je m' occupe en dessinant des blocs de patch de 15 cm de coté que j' aime. J' utiliserai là encore mon stock de tissus clairs et ces blocs me serviront de blocs joker paske, s' il y a trop de petits triangles, je changerai. Je crois qu' à la fin je n' aurai pas racheter de "matière première". Ça tombe bien car et d' 1, les magasins sont fermés et de 2 on ne peut toujours pas sortir.

Et puis ce matin une énigme a  enfin trouvé son dénouement.

Sans nouvelles d' une très chère amie depuis plus d' un mois, ce qui n' est pas dans nos habitudes, je me faisais un sang d' encre, un film de fiction: maladie, fâcherie, brouille, rancœur, dispute, contrariété, malentendu, voire rupture ... J' avais tout envisagé, ressassé, ruminé!

Bref ce matin son coup de fil m' a rassurée. Rien de tout ça, juste qu' elle et son mari changent leur vie pour profiter à fond de leur retraite au soleil. Ce changement a entrainé un travail de déménagement titanesque: faire rentrer tout ce qu' il y avait dans leur 2ème maison dans la 1ère, en sachant qu' elle était déjà pleine!!! Ce qui entraîne du tri, du rangement parfois par le vide, et qui explique son silence involontaire mais tellement perturbant pour moi.

Me voilà pleinement rassurée.

 

Ce jeudi matin, toujours un soleil éclatant et un beau ciel bleu, du coup je décide de "ranger" un peu le jardin, virer tout ce qui est à jeter, planter des p'tites graines… Un tri en entrainant un autre, je continue avec le garage mais là, juste un bout paske le coté des outils, c' est pas mon rayon!

Du coup je sais quelle sera ma 1ère sortie quand on ne sera plus confinés, et il y aura au moins 2 ou 3 tours: on ira à la déchetterie!

Et puis ça a du bon de trier un peu: 

Pounet a retrouvé son vélo d' appartement, devenu depuis vélo de patio, vue la météo.

J' ai cuisiné et il fait toujours aussi beau!

 

 

Une quiche aux verts de poireaux  et lardons.

C' est très bon!

 

Désœuvrée n' est pas le mot, mais entre 2 chapitres d' un livre sur une amnésique, je dessine des blocs que j' aime, et je découpe des tissus pour ne pas être prise au dépourvu si jamais un bloc proposé pour mon projet fou ne me plaisait pas ( ou s' il était trop compliqué à mes yeux…). Courageuse mais pas trop.

Aujourd' hui on est à J + 24 du confinement et ce soir je ne suis plus la seule à faire du bruit pour soutenir le corps médical et tous les aidants. On est … 2!

 

 

Drôle de Vendredi Saint.

Habituellement c' est un jour où il pleut. Cette année le soleil est bien là. Drôle de fête de Pâques aussi, déjà il n' y a pas eu de possibilité d' avoir une petite branche de buis ou de palme tressée dimanche dernier, jour des Rameaux. Que sera ce prochain dimanche?

Le menu du jour sera quand même brandade de morue. C' est une tradition familiale perpétuée par ma grand' mère bretonne, qui la préparait tous les ans, pour toute la famille, et qui venait nous la porter le soir à domicile chez mes parents et chez mon oncle et ma tante. On habitait tous le même quartier. J' aime continuer ce rituel en souvenir d' elle.

Je n' ai rien fait d' autre que lire….Pas un seul petit dessin de bloc, as un seul point de couture. Rien.

 

Samedi, les affaires reprennent! Les blocs clairs arrivent enfin. Je dessine le 1er, je choisis mes tissus, je patouille, j' hésite et une fois satisfaite, je trace et je coupe.

Dans la foulée, après les avoir disposés pour vérifier n' avoir rien oublié, je couds tous ces jolis petits morceaux ensemble. Je les repasse et je prends une photo que j' enregistre sur l' ordi. Et là, seulement là, en regardant mon bloc à l' écran, je me rends compte qu' il est tout faux! Tout le centre est de guingois! Il faut tout recommencer. Quand je dis que le patch m' a appris le patience...

 

 

Un seul petit triangle rose     était bien placé:                          ( en bas à gauche)

J' ai réussi à tout remettre dans le bon sens. Ce bloc m' a demandé plus de 4 heures d' effort depuis sa découpe.

 

 

 

 

Dimanche de Pâques.
Cette année pas d' enfants à la maison, pas de repas familial, pas de gigot traditionnel, pas de chasse aux œufs dans le jardin, pas de mousse au chocolat.
C' est "PasPâques"!

Journée bizarre: les conversations par WhatsApp avec les enfants, c' est bien, c' est même mieux que rien mais ça ne remplacera jamais une journée familiale.

L' histoire des masques m' agace! Y' en a pas! Chacun y va de son savoir faire et en coud en tissu. Disons que ça occupe.. Moi j' ai bricolé un truc pas plus efficace que ces cache - nez faits maison, mais au moins ça a fait rigoler tout le monde. 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Une réflexion s' insinue dans ma p'tite tête: je me souviens de la solidarité, du civisme, de la fraternité, de " l' amour" que nous éprouvions les uns pour les autres en Juillet 98 après la victoire des Bleus. 

Actuellement, pendant ce confinement obligatoire et la France en arrêt,  il y a la même solidarité, le même civisme, le même "amour" des autres, avec l' entraide, la coopération, la cohésion  en plus, et même de la sororité de couturières.

En 1998 le soufflet était retombé très vite dés la fin de l' été...et des beaux jours. 

Aujourd' hui les beaux jours nous les vivons confinés sans savoir de ces jours ou du confinement, lequel des 2 s' arrêtera en premier. Je crains là aussi que le soufflet ne retombe l' été fini…. Le Français est individualiste.

"Chassez le naturel, il revient au galop."

Philippe Néricault dit Destouches 1680-1754

A suivre.

 

Partager cet article
Repost0
6 avril 2020 1 06 /04 /avril /2020 05:00

Ce doit être un défaut de famille: on a tendance à voir grand, très grand même.

Je m' explique: Yann est seul chez lui pendant ces jours de confinement alors pour s' occuper la tête et les doigts, il a commencé par se faire quelques crêpes:

Y' en a quand même plus d' une trentaine!

Et pour ses futurs longs week ends sans sortir, juste un petit puzzle de …. 2000 pièces!

Quant à moi j' ai donc maintenant 96 petits blocs à installer et coudre autour de mon top central.

J' en ai pour un moment. Nous sommes le 31 Mars et le 5 Avril d' autres blocs vont paraitre quotidiennement. J' ai donc 4 jours pour réfléchir si les positions sont bonnes et commencer à les assembler. L' avance est limitée.

Quand je vous dis que l' on voit grand.

A part ça je continue de revisiter virtuellement Pont Aven avec mon bouquin. Je me mets des images dans la tête en lisant, j' adore, j' y suis à Pont Aven. Mais il va falloir me mettre sur pause, histoire de coudre quelques suites de blocs.

Aujourd' hui mercredi 1er Avril, Pounet a envoyé un message aux enfants leur disant que je m' étais portée volontaire pour retourner donner un coup de mains au Centre de Transfusion...Yann a flairé le poisson mais pas Nancy qui "n' a pas marché, elle a couru", et s' est stressée un maximum.

><(((°>

J' ai rassuré tout le monde; après 29 ans je sais toujours piquer mais  le matériel a évolué et je ne suis pas sûre de savoir l' utiliser...

 

A part ça j' ai cousu 2 de mes 4 bandes et les ai montées au bloc central. Et ça, ce n' est pas un poisson, je suis très fière de moi!

Un petit bloc tout simple qui devait se positionner dans l' un des angles des bandes foncé m' a donné du fil à retordre et des sueurs froides:

 

J' ai bien associé les 2 blocs du haut puis ceux du bas mais impossible de les réunir! 

Le petit en bas à gauche avec ses 4 fois 3 bandes, ben y voulait pas se joindre à ceux du dessus.

Il m' a fallu près de 4 heures à découdre recoudre, recommencer, remesurer recoudre encore et encore, pour enfin me rendre compte que j' avais rajouté une 4 ème petite bande inutile à chaque groupe de 3, grise, verte et à losanges!!!

 

 

Et là ça s' emboitait parfaitement!

 

Quoi d' autre cette semaine? Un dommage collatéral, qui ne sera sans doute pas le seul par les temps qui courent. Yann, cheveux épais et frisés a voulu améliorer ses cotés. Il s' est bien sûr raté!

 

 

J' ai cru qu 'il allait tout raser!!!

Heureusement il a gardé quelques millimètres.

J' ai du mal à le voir comme ça

mais ça va repousser. 

Les salons de coiffure ne chômeront pas

dans quelques temps!

 

Je suis "revenue" de ma balade à Pont Aven. J' ai aimé reconnaitre les petites rues, le port, l' Aven,  en lisant  bien sûr paske je respecte le confinement. Ce fut une promenade immobile mais agréable,  qui me donne envie de la refaire en vrai très vite.

Et nous avons profité d' une belle initiative de solidarité. ( Entre parenthèse, il n' y en a pas du tout, de solidarité dans mon allée. Je suis toujours la seule à faire du bruit à 20 h tous les soirs.) Bref, donc le maraîcher du petit marché hebdomadaire à coté de la maison propose de livrer ses fruits et légumes à domicile.

 

Commandés sur liste fournie mercredi après midi,   livrés jeudi matin.

 Pas beaucoup plus cher qu' en super marché

et meilleur!

 

 

Aujourd' hui 95 ème jour de l' année j' ai fini les 96 blocs foncés et les ai installés en bandes autour de mon centre!

Maintenant c' est récré et pause lecture (s).

Et qu' a fait Ficelle cette semaine?

 

Vers 10 heures pas encore réveillée

L' après midi elle bronze au soleil

Début de soirée au salon

Sur le lit le soir avec Maman

devant la télé 

 

Dur dur!

Flash info.

Les instances médicales disent que maintenant il faut mettre un masque! Bien sûr mais il n' y en a déjà pas pour ceux qui soignent et aident, alors on les trouve où ceux pour les personnes lambda?

Bon, ben demain je vais m' en faire un pour moi.

Pour finir, une photo de mon camélia:

 

A la semaine prochaine et prenez soin de vous.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2020 1 30 /03 /mars /2020 05:00

Je reprends ma "Chronique de la semaine", en ces temps de confinement pour raconter comment je le vis.

Comme tout le monde je reste le maximum de temps chez moi. Non pas comme tout le monde quand on voit à la télé tous ceux qui déambulent encore dans les rues!

 

Lundi 23 Mars: 

Pas de sortie, juste dans le jardin avec Ficelle. Elle inspecte ses brins d' herbe préférés, s' installe pour bronzer au soleil pendant que j' essaie de coudre avec le petit vent frais. 

Il m' est arrivé une mésaventure: je ne confine pas tout le temps mes petons dans mes chaussons grecs. Du coup le pied de la table a tenté une agression sur mon joli petit 3ème orteil. Résultat un bel hématome.

Et mon projet fou avance, tout au moins mon retard diminue même en zieutant "Jean de Florette" l' après midi.

Depuis hier tous les soirs je tambourine à ma fenêtre à 20 h en soutien aux personnels du Corps Médical auquel j' ai appartenu. Pour l' instant je suis toute seule sur 14 pavillons autour de ma petite place...

 

Mardi 24 Mars:

Sortie pour tous les deux afin d' aller chercher la commande passée la semaine dernière au Drive Carrefour. Rien que des packs de lait et d' eau, des yaourts, du beurre et des biscottes. Ça fait du bien de sentir l' air sur son visage,  même depuis la voiture. On n' a rencontré personne. 

Je coupe des tas de petits bouts de tissus pour mon projet fou, et puis je les couds les uns au bout des autres. C' est le paradoxe du patchwork : on achète des métrages de tissus que l' on découpe en petits morceaux pour reconstituer un grand morceau! Je couds en regardant d' un œil "Manon des Sources". En tous cas je n' ai plus que 14 jours de retard.

 

Mercredi 25 Mars:

Toujours un beau soleil qui a poussé Pounet à planter du persil, du basilic et de la ciboulette.

Moi j' ai quand même passé le balai dans mon atelier car le sol était constellé de bouts de fil et de minuscules micro bouts de tissus….et d' épingles! J' ai coupé encore 5 blocs et les ai cousus devant la télé qui passait un film cet après midi où je n' ai rien compris, trop occupée à faire et défaire des blocs que je n' arrivais pas à placer dans le bon sens!

Bref ce soir je n' ai plus que 5 jours de retard .... enfin 6 quand même demain matin!      J' ai pris mon rythme: je dessine et taille mes blocs le matin, et je les couds l' après midi jusqu' à 17 heures.

 

Jeudi 26 Mars:

Quelle matinée! C' est le matin que je trace et coupe mes morceaux de tissus pour les coudre l' après midi. 

Ce matin donc, je me suis auto - injuriée, auto - insultée bien comme il faut!!! Tout ça à cause de ces foutus quadrilatères biseautés, surtout les roses et le rouge. Pas moyen de les tailler dans le bon sens. Je m' y suis reprise à pas moins de 5 fois, chaque fois dans le mauvais sens, et en gâchant du tissu bien sûr. J' ai refilé "le bébé" à Pounet, qui, lui, y est arrivé du 1er coup!!!

Finalement au bout d' un temps fou, j' ai réussi à produire mon 26 ème bloc de Mars, une jolie tulipe. 

Ce qui fait que je suis "à jour" de ce projet 365. J' ai rattrapé mon retard quotidien en cousant 66 blocs entre le 9 et le 26 Mars. Il en reste encore 9 à faire pour terminer le double tour de petits blocs foncés.  Après ce sera un double tour de grands blocs de 15cm dans des tons clairs, enfin.

J' ai cousu tout ce qui est coloré sur le plan de ce projet fou.

Je sens que je vais ralentir la vitesse d' exécution, y' a du ménage à faire, mon aspirateur s' impatiente!

 

Vendredi 27 Mars:

Je me crois déjà samedi! Bon j' ai considérablement réduit ma vitesse de croisière de couture, je n' ai produit que 2 malheureux petits blocs, mais des pas faciles! D' ailleurs il y en a un qui m' a fait penser à une amie. Ses oreilles ont dû siffler… D' accord, je vous montre ça bientôt.

 

Samedi 28 Mars: 

Je craque: je pars ailleurs malgré les consignes de confinement. cap vers le grand ouest que j' aime, le Finistère et Pont Aven! Na!

Enfin non, pas tout à fait. Je m' accorde juste une pose lecture entre quelques aiguillées, maintenant que j' ai rattrapé mon retard et même pris un peu d' avance. Je m' installe sur ma petite terrasse et je me plonge avec bonheur dans un livre, policier parait - il, en gardant un œil sur Ficelle qui bronze.

Le titre est "Un été à Pont Aven", mon rêve…. J' ai aussi fait 3 blocs.

 

Dimanche 29 Mars:

Ça y est on est en heure d' été mais le printemps précoce vient de partir se confiner alors qu' on ne le lui avait rien demandé! Il y a un vent à déterrer les menhirs et le ciel bleu ne veut pas le rester, il vire au gris froid.

Quelle idée j' ai eue de me couper les ongles: je n' arrive plus à attraper mes aiguilles et épingles. C' est malin! Du coup comme c' est dimanche, je n' ai cousu que 2 carrés et demi… J' en ai encore 1 et la moitié d' un pour avoir mes 96 du tour. Après je les étale tous pour voir comment les agencer. 

Les vieux films confinés au fond des tiroirs des chaînes de télé se refont une santé en ressortant tous les après midi , déjà re - re - re - rediffusés pour la énième fois, des fois que l' on ne se souvienne plus de leur histoire!!! Ils ont mal vieilli et le son de l' époque est mauvais… Mais bon, ça passe le temps des gens seuls et isolés.

 

A la semaine prochaine et prenez soin de vous.

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2019 7 21 /04 /avril /2019 05:00

Lundi 15 Avril 2019.

Moi qui aime écrire, je ne trouve pas les mots pour exprimer ce que je ressens après le drame de Notre Dame.

Alors au lieu des mots, je laisse la place aux dessins qui traduisent cette Semaine Sainte:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Notre Dame

Que c' est beau!"

Victor Hugo

 

En 1831, comme un mauvais pressentiment, Victor Hugo a aussi écrit dans son roman "Notre Dame de Paris 1482":

 

" Tous les yeux s’étaient levés vers le haut de l’église. Ce qu’ils voyaient était extraordinaire. Sur le sommet de la galerie la plus élevée, plus haut que la rosace centrale, il y avait une grande flamme qui montait entre les deux clochers avec des tourbillons d’étincelles, une grande flamme désordonnée et furieuse dont le vent emportait par moments un lambeau dans la fumée". 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 06:00

Du au .

Je qualifierai cette semaine d’ absolument m - - - ique !!!

D’ abord j’ ai donné un manteau à la retoucheuse via ma teinturière, pour raccourcir les manches et changer une fermeture à 2 curseurs bloqués . Elle me la rend sans les manches rectifiées et avec un simple curseur !!! Et la retoucheuse conteste les 2 curseurs ! Heureusement photos à l’ appui, j’ obtiens le changement de fermeture et la rectification de longueur des manches.

J’ attends la suite.

Après, obligée de voir un médecin car mon poignet gauche est douloureux. Diagnostic : inflammation du canal carpien, attèle et anti - inflammatoires pour 15 jours. Bilan après.

Ensuite on apprend des infos familiales par Facebook alors que ce genre d' évènement s' annonce de vive voix. Passons.

Et pour finir c' est Over Blog qui ne me laisse pas accéder à mon administration. J' écris et je programme cette chronique sans être sûre qu' elle sera publiée...

Donc cette semaine impossible de coudre quoi que ce soit, ce qui fait qu' au Bocal mardi, j' ai bavassé et que samedi avec les Rainettes, je me suis contentée d' aider en épinglant leurs ouvrages, paske ça , je peux.

Je peux au moins appuyer sur les touches du clavier, sans savoir si ce sera utile demain matin pour vous.

Pounet, lui, avance dans les travaux, bien que je ne puisse rien faire d' autre que tenir le haut des lés de papier ...

Pas de citation cette semaine, juste une photo...

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 06:00

Semaine à contrastes...

Le 1er matin est tout blanc! De tout petits flocons de neige tombent mais s' effacent dés qu' ils touchent le sol. Ils résistent sur les toits, l' herbe et les voitures. A peine quelques heures plus tard et tout le paysage a retrouvé ses couleurs ...d' hiver sans le blanc.

Au Bocal nous n' étions vraiment pas nombreuses mais alors, qu' est - ce qu' on a eu comme idées!!! Beaucoup seront sans doute pour la prochaine rentrée mais déjà il faut penser à concrétiser .

Me voilà donc partie en exploration, je devrais dire plongée en spéléo dans mes classeurs afin de retrouver les techniques qui iront bien: on envisage un round robin de 4 ou 5 tours.

Il faut aussi que je remette la main sur les 2 patchs de ce type remisés dans un carton. L' un est facile à trouver, il est sur un mur dans notre chambre. Mais je voudrais aussi montrer le 1er fait il y a près de 10 ans...et ça c' est plus difficile!

J' ai tout! Les techniques, les ouvrages, et encore d' autres trouvailles d' idées sorties de la poussière.

Et puis je lis un peu. Ça ne m' était pas arrivé depuis plusieurs semaines. C' est un livre de 13 nouvelles sur les repas de famille ou pas. Plusieurs autres m' attendent mais je couds aussi. Je continue mon patch avec des carrés en 3D, et ma broderie en SAL des 4 saisons: un coup l' un, un coup l' autre, un coup quelques pages.

Mon jeudi s' annonçait calme et cocooning donc survêt et chaussettes jusqu' à midi où un mail m' avertissait que le cours d' art floral avait lieu à 17h!!!! Il n' était prévu que la semaine prochaine. Donc changement de tenue, réassortiment du matériel et sortie un peu frisquette, mais que du bonheur de retrouver les copines, enfin celles qui avaient pu se libérer.

Mon P.C. a des vélléités d' entêtement: il ne veut plus me donner accès à mes articles programmés pour relecture ou corrections. Par contre j' y arrive sur ma tablette et sur le P.C. de Pounet. J' en parlerai à Yann quand il aura un moment.

J' ai fini la partie centrale de mon top 3D. Ça me parait un peu petit: il y a 30 carrés pour une taille de 40x50. Même avec des bandes de tour, c' est juste. Le souci c' est qu' il me reste bien de quoi rajouter une bande de 5 carrés mais il y a des doublons et ce ne sera pas dans la continuité de ceux déjà cousus.... Bien sûr, ce tissu est introuvable. 

Yann de passage a nettoyé mon P.C., ça a l' air d' aller, quoi que de temps en temps, c' est pas encore ça!

Encore de la neige qui fond, du verglas qui résiste, et des degrés qui descendent dangereusement vers le 0, voire en dessous..

Ma nuit fut constructive et fatigante. J' ai eu une idée pour les carrés manquants. Aussitôt levée, aussitôt testée. Après 3 essais, c' est gagné! J' ai photographié les carrés manquants et je les ai imprimés sur tissu. Et ça a marché!

Mon top est mieux, avec 35 carrés sur 7 lignes de 5, il mesure environ 40 sur 60 cm, plus facile à agrandir.

Aujourd' hui dimanche, c' est l' anniversaire de ma fille, ça ne me rajeunit pas!

Si tu me lis ma Puce, des tas de bonnes choses à vivre pour cette nouvelle année

 

" La nuit est mère de conseil. "

Proverbe du XVIème siècle

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 06:00

Voilà une semaine, depuis dimanche dernier, que je n' ai pas ouvert mon blog! Pas envie, pas le courage, pas savoir quoi écrire...

Une semaine qui s' est écoulée comme elle a pu, cahin - caha, chaos même, K O aussi.

Moi j' ai continué mon petit bonhomme de chemin, en commençant à broder un challenge des 4 saisons initié sur mon forum.

J' ai aussi fabriqué un cadeau pour une jeune Mamy amie. A voir bientôt.

Au Bocal, j' ai montré une nouvelle technique que nous expérimentons tout de suite: un bloc 3D. J' en reparlerai bientôt dans la catégorie "La Vie du Bocal".

Samedi il y a eu les Rainettes. Elles finissent leurs ouvrages "Aussie". Une petite nouvelle est même venue rejoindre le groupe.

Coté climat, la fin de semaine a été très ensoleillée mais très froide. Sinon ce fut crachin vent et pluie.

Je ne parlerai pas, mais alors pas du tout de l' actualité. Je me contenterai de rediffuser mes gifs précédents.

 

" Chut, je rêve!"

Anonyme

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 06:00

Voilà 5 jours que cette nouvelle année est commencée, et une 1ère semaine qui débute par l' Epiphanie. Nous l' avons fêtée avec les Pinoux et nous, les 4 parents des Pinoux.

J' ai repéré la fève, c' est une jolie petite chouette. Peut être réussirai - je à obtenir toute la série.

Il est vrai que maintenant il y a tellement de collections différentes qu' il est difficile d' en obtenir une complète. Il parait qu' il y a un boulanger qui a caché de minuscules gâteaux de porcelaine dans ses galettes. Ça fait réver...On verra.

Et puis un paquet est arrivé dans ma boite.

C' est celui du fil rouge! Laetitia m' a beaucoup gâtée avec de jolies choses faites maison. Je vous montre bientôt.

 Et puis il y eu le mercredi 7 Janvier 2015

 

J' ai eu un grand' père et un oncle journalistes, je suis libre et debout,

je reste libre et debout, comme eux. 

Je suis choquée!

Allez relire et laissez un message....Merci.

Pas trop d' envie d' écrire après cela...

Il y a eu aussi jeudi, puis vendredi...

 

Et samedi une alerte info tellement attendue est tombée à 15h20:

nom de code JOSIANE.  (LOL)

Enfin une douce bulle de bonheur et de joie a éclaté transformant le gris - noir plombé de ces derniers jours en un ciel constellé de milliers de paillettes roses et vertes.

Jade, une toute petite pierre précieuse est venue se reposer dans un joli nid douillet de Pivert!

Bienvenue à toi et longue et heureuse vie, pleine de joie, d' amour et de bonheur!

Félicitations aux heureux parents, à la nouvelle Mamy et au nouveau Papy.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

 

Je ne pensais pas que mon gif en forme de voeux de fin de chronique de la semaine dernière serait autant d' actualité cette semaine... C' était ça.

.

 

"Si tous les gars du monde

Décidaient d'être copains

Et partageaient un beau matin

Leurs espoirs et leurs chagrins

Si tous les gars du monde

Devenaient de bons copains

Et marchaient la main dans la main

Le bonheur serait pour demain.

..."

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 06:00

C' est une semaine à cheval sur 2 années, on finit l' une et on commence la suivante...

Mon amie Nicole m' a envoyé avec des bredeles, une petite bidouille super facile à faire. Du coup ça m' a donné des idées pour décorer ma table du réveillon et aussi pour faire des cartes de voeux originales.

Au Bocal de mardi les Grenouilles ont été emballées et ont récupéré le patron! Je vous montre ça très vite. Comme c' était une journée continue, j' ai monté toutes ces "idées" à la main.

Nous avons passé un réveillon très agréable avec des amis et les enfants. Nous nous sommes embrassés à minuit en veillant à être bien en dessous de ma branche de gui pour échanger nos voeux.

Les portables ont sonné mais certains voeux envoyés ne sont arrivés à leurs destinataires que le lendemain midi!

Moi qui rêve de recevoir des tas de cartes de bonne année pour les poser sur le buffet comme il y a encore quelques années, je crois bien qu' Internet a pris le pas sur les voeux - papiers, et qu' il n'y en aura pas. Dommage... J' ai quand même reçu des ATC et des surprises.

Et puis les Pinoux qui n' étaient pas là le 31, sont passés offrir leurs voeux, mal réveillés après une nuit très courte.

Voilà, les fêtes sont finies, la vaisselle est rangée, l' argenterie a retrouvé sa boîte, la maison garde encore son sapin et sa crêche au moins juqu' à l' Epiphanie.

En cette fin de semaine, Pounet va chez les Pinoux trier avec Yann les 98 cartons de leur future cuisine à monter... Ils ne seront pas trop de 2!

Moi j' en profite pour faire les magasins mais les soldes ne sont pas commencés chez nous. Il faudra attendre la semaine prochaine.

Coté temps, ou il fait beau et très froid à -4°, ou il fait humide et on a 6°.

Et pôv' quiche que je suis, j' ai dégivré le parebrise de ma Torpédo. Normal me direz - vous. Oui mais c' était givré dedans!!! Une de vitres arrière n' était pas fermée.

C' est le temps de la galette des Rois et pour une fois j' ai réussi à en commander une sèche!

Un vrai régal. Je n' aime pas la frangipane, pas plus que la pâte d' amande...

Coté télé, mes "héros" éclectiquesde la semaine furent Cassle, Sissi, Simone Kaminker,Zorro, la reine Victoria, Chérif, Renaud, les "victimes" des bêtisiers, Adèle Blanc - Sec.

J' ai tenté aussi  Robin des Bois (bof) et Henri Salvador pour voir si après, j' aurai une meilleur image de l' homme. Ben non, elle n' a pas changé...

"N’ attends pas que les évènements arrivent comme tu le souhaites.

Décide de vouloir ce qui arrive…Et tu seras heureux. "

Epictète

Et si c' était un voeu réalisable....

 

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 06:00

La semaine commence fort!

D' abord un rendez - vous médical tôt ce matin  pour me rassurer car mes ami(e)s me font devenir hypocondriaque alors que mon métier fait ou faisait que je ne l' étais pas du tout.  Bref tout va bien ce n' est que bénin et musculaire.

Ensuite une visite dans les temples de la consommation pour chercher des idées de cadeaux de Noël. J' en ai trouvé 2! Et là, paf, je loupe le bord d' un trottoir non matérialisé, et m' étale de tout mon long. J' en vois qui rigole, n' est ce pas A - - - - - -  F.

Deux gentils messieurs très galants courent à mon secours pour m' aider à me relever. Bilan un bel hématome au genou, et une cheville en vrac, la même que d' habitude, c' est la 4ème fois..

Réaction de Pounet: "T' es allée chez le médecin trop tôt!" Là c' est moi qui rigole!

Après midi plus calme à trier tout ce qu' il faudra pour l' A.G. du Bocal demain.

Et j' ai fait des tartelettes aux noix, merci Nicole.

 

L' A.G. s' est bien passée, le bureau a été réélu aux mêmes postes, les projets acceptés et les comptes approuvés. Nous avons continué l' après - midi, les Grenouilles travaillant à leurs ouvrages tranquillement et le Bureau, la présidente, la secrétaire et l' animatrice préparant des kits de blocs après que notre trésorier nous ait aidé en coupant de grandes bandes, le tout en prévision de la quilting bee de la semaine prochaine.

Je n' ai plus qu' à essayer de faire au moins un bloc de démonstration, et pourquoi pas aller plus loin pour "faire voir" la figure cachée obtenue avec plusieurs blocs.

Et puis avancer aussi dans l' élaboration d' un dossier personnel pour chacune des participantes.

Coté cheville, tout va bien comme mon genou. Je n' ai même plus mal.

 

Jeudi soir nous étions invités à Paris pour dîner: 40km à parcourir pour y être à 19h45. En principe il faut 20 minutes pour être aux portes sud de la capitale, plus autant pour arriver à destination. Méfiants, nous partons à 17h45, oui 17h45! 

Nous sommes arrivés à ...20h30!!! C' est un record! 2h3/4!!!

On a quand même partagés un bon dîner au restaurant, moi assise devant un tableau de Botéro...

 

Fin de semaine belle, douce et ensoleillée avec un samedi partagé avec Nancy, et un dimanche utile.

C' était le jour de la déchetterie mobile et il y avait des "bricoles" à jeter. Du moins quand je dis bricoles c' est ce que je croyais... En fait, une fois prise dans mon élan,  il a bien fallu  remplir le Scénic paske ça ne rentrait pas dans ma Torpédo. De retour à la maison, j' ai entrepris de trier le reste et on a re - rempli une seconde fois la même voiture!

Résultats: une chambre est dégagée pour Matthieu, un gros carton de trucs (livres, k7, CD) à trier par Yann qui nous certifie depuis des mois des années qu' il va le faire... sans préciser quand, il lui reste même des meubles!

Moi je suis fatiguée, transpirante et sale, mais ravie!!!

Une douche et je m' installe devant la Coupe Davies en essayant de ne pas m' énerver à chaque point français perdus.

 

« Le véritable talent, c'est de réagir de la même façon

devant la victoire et la défaite. »

Chris Evert

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : La cour de re - créations de Mimi
  • : mon quotidien et mes loisirs.
  • Contact

Bienvenue chez moi.

Maman 3 fois, Mamy 1 fois, et Mimi tout le temps, j' ai toujours eu des fourmis dans mes 10 doigts. Ils ne se sentent bien qu' en tripatouillant des fils et des tissus. Et puis certains mais pas tous, aiment aussi écrire au crayon ou au clavier.

Merci de vos visites, en espérant que ma cour de ré - créations sera aussi la vôtre.

A bientôt.

Quelle heure est-il?

"Des lettres et des mots"

Si comme moi vous aimez les lettres qui font de jolis mots, venez me rejoindre dans ma communauté afin de partager nos alphabécedaires personnels.