Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2022 3 26 /01 /janvier /2022 10:31

Juste un petit mot pour dire que je n' arrête pas mon blog,

Juste qu' il avait un problème.

Le temps qu' il se résolve et je tente pour savoir si les avis de publication arrivent bien chez mes abonnés. 

Merci de me dire si vous avez bien reçu mon petit mot.

A bientôt très vite, promis

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2022 5 14 /01 /janvier /2022 09:14

Cette lecture met à très rudes épreuves nos sentiments,  la boite de mouchoirs, et à moi mes larmes et mes souvenirs… Mais c’ est beau et sublime à la fois

On ne reste pas indemne après avoir lu ce livre. Une de mes amies n’ a pas pu aller au bout submergée par ses émotions. Moi j’ y suis allée, au bout. J' ai lu d' une traite, en moins de trois heures, sans m' arreter, juste parfois le temps de tamponner mes yeux. Je me reconnaissais dans ce que Dominique Lagrou Sempère écrivait. Son mari, journaliste comme elle,  est parti, emporté par un cancer après plusieurs mois de souffrances, la laissant seule avec deux enfants.

Je n’ ai pas vécu le même drame qu’ elle mais un autre aussi dur et fulgurant d’ instantanéité et de brutalité .

Pour moi ce ne fut pas qu' un orage, ce fut une tornade, un typhon, un cyclone, un ouragan, un tremblement de terre... 

J’ ai été confrontée à des situations aussi difficiles. Dominique Lagrou Sempère doit cocher la case « veuve ». Moi que dois – je écrire dans la case « nombre d’ enfants » N’ écrire que 2 c’ est nier son existence, donc je continue d’ écrire 3 !

Pendant des mois après mon drame, dans la rue, en me promenant, au détour d’ un carrefour, je voyais partout sa silhouette. Non, juste une silhouette presque la sienne mais pas la sienne, pas lui. Il fallait que je m’ arrête quelques secondes avant de pouvoir repartir

Le manque est permanent, sa présence aussi . On parle de lui, je lui parle, il est là, toujours.

Je me demande encore qui a inventé cette expression : « faire son deuil ».

Ça veut dire quoi ? Il faut juste apprendre « à faire sans »… Et ce n’ est pas facile !

 

 

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2022 6 08 /01 /janvier /2022 09:36

 

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2021 5 24 /12 /décembre /2021 06:00

C' est ce que disait le site, donc j' y suis allée franco! Je n' aurai pas dû....

Armée de mon téléphone branché sur le mail de Christie et la vidéo de la technique, je regarde, je stoppe, je recule, j' avance je re - stoppe.... Bref j' ai mis une heure et demi pour comprendre le système et réussir à faire cette étoile.

Comme j' ai un problème de latéralisation, j' ai eu du mal à tourner et retourner l' ensemble à chaque fois pour glisser les "bouts" des pointes dans les boucles déjà faites.

Elle n' est pas parfaite, mes pointes sont moches, mais je réessaierai avec des rubans, * Ça devrait être plus simple car là, les bandes de tissus sont pliées en 4, ce qui ne facilite pas le pliage à cause des épaisseurs .

 

* Je l' ai refaite en rubans de la même largeur, c' est beaucoup plus simple bien que mes rubans soient lamés et qu' ils glissent.

Merci à mon amie Christie de La Réunion de m' avoir offert le lien.

 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2021 3 22 /12 /décembre /2021 06:00

Cette année je ne suis pas sûre de faire le sapin habituel . Il est inaccesible pour cause d' envahissement du garage par les cartons, tableaux, miroirs et autres meubles du déménagement de Valaire. Ça ne m' empêche pas de prévoir des bidouilles pour décorer la maison. 

J' ai fait un gnome qui pourrait habiller la porte extérieure coté rue:

Ayant trop peur qu' il s' enfuit dans des mains étrangères, il est coté intérieur! Une année ma couronne de l' Avent à peine installée, n' a eu que quelques minutes de répit avant de "s' envoler" vers une autre porte!

Il y a aussi un petit lutin qui surveille la cheminée:

et d' autres très joyeux:

Je ne sais pas si j' installerai ma crèche traditionnelle, mais au pire, j' ai ce qu' il faut!

Ce sera Noël quand même mais pas habillé comme d' habitude.

 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2021 1 20 /12 /décembre /2021 06:00

Avant ce cours j' avais demandé à Sophie, notre prof, s' il serait possible d' utiliser une coupe sur pied pour faire une composition "retombante". Nous étions 17 et à part moi qui avait le contenant en zinc demandé  ET ma coupe sur pied, aucune autre ne l' avait.

Sophie m' a explicitement demandée de réaliser mon bouquet dans ma coupe sur pied!

Et voilà:

Devant

Dos

 

Et le bouquet du cours dans le contenant plat:

Planter 2 bouquets de sapin à l' arrière et au centre, ainsi que des petits bouts autour de la 1/2 mousse.

Ajouter 2 des 3 branches de skimmia  (mini boules rouges) au milieu près des sapins et une à droite 

Piquer 3 pommes de pin de chaque coté et au centre sans symétrie.

Pulvériser de la neige artificielle (facultatif)

Placer quelques tronçons de branchage rouge pas trop hauts. Pour moi quelques uns sont retombants ainsi que des feuilles de steel grass pour finir.

Faire un noeud ( 2 pour moi) de ruban de Noël et les placer de chaque coté, ma composition sur pied étant vue des deux cotés.

Piquer l' anthurium rouge à plat vers l' avant: pour moi légèrement à gauche

Ajouter une orchidée blanche juste à coté de l' anthurium. (pour moi une autre orchidée à l' arrière)

Ajouter une boule de Noël à l' avant;.

Boucher les éventuels trous avec du gypsophyle en petits bouquets.

J' ai été surprise, 😮 puis très embarrassée, touchée et émue 😚  que beaucoup de mes copines me demandent de faire une photo de mon bouquet..

J' espère que ce bouquet fait le 16 Décembre, va tenir jusqu' à Noël.


 

 

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2021 5 17 /12 /décembre /2021 06:00

C' est le titre de ce livre et surtout son bandeau qui m'ont attirée, qui ont titillé ma curiosité:

Le bandeau reproduit une carte postale dont le verso n' indique que 4 prénoms, et le nom du destinataire. Elle a été envoyée de la poste du Louvre en Janvier 2003 et le timbre est collé à l' envers. (indice?) Le recto représente l' Opéra Garnier à Paris, en couleurs.

Et me voilà partie tel un détective, dans une quète d' indices, une plongée généalogique, un puzzle géant, un jeu de piste (s), un voyage initiatique à travers toute l' Europe jusqu' en Palestine pour finir en France.

La carte postale anonyme est arrivée chez Lélia, la mère de l' auteure le 6 Janvier 2003 et oubliée pendant plus de 15 ans. C' est Anne sa fille ( l' auteure) qui décide de mener l' enquète pour résoudre ce mystère. En interrogeant sa mère, elle apprend les tribulations de la famille Rabinovitch de la Russie à la Lettonie, de la Palestine à la France jusqu' aux camps de la mort en Allemagne.

On oublie que l' auteure nous raconte sa propre histoire, elle s' interroge sur son identité, sur sa judéité: 

 Je ne sais pas ce que veut dire 'être vraiment juif', ou 'ne l'être pas vraiment.  Je suis une enfant de survivant."

Bien sûr pendant mes années de scolarité, les cours d' histoire ont abordé cette période précédant la seconde guerre mondiale, puis la Résistance, les camps de déportation, le retour des survivants.... Mais jamais je n' ai eu la vision de ce que ces malheureux ont vécu, ni leur ressenti. La famille de l' auteure cultive une sorte d' optimisme, un déni jusqu' à son départ en train pour l' Allemagne.

J' ai aimé ce gros livre que j' ai lu facilement, comme une saga, un thriller pour finalement trouver tout à la fin, la solution de l' énigme. Qui a écrit la carte postale, qui l' a postée, et pourquoi?

,Passionnant et boulerversant!

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2021 4 16 /12 /décembre /2021 06:00

Voilà la couverture qui m' avait fait de l' oeil! 

Mais avant il faut lire le tome 1 "Les derniers jours de Rabbit Hayes" dont je parle là.

Rabbit est partie.... Elle laisse sa famille désespérée et brisée. Comment reprendre le cours de leur vie?

Sa mère doute de sa foi. Comment ne pas douter après ce que l' on considère comme une injustice? 

Son père se cloitre au grenier au milieu de son passé, relisant sans cesse ses journaux intimes.

Son frère Davey se voit confier Juliet, la fille adolescente de Rabbit, lui l' éternel célibataire vivant à l' autre bout du monde. Comment vont - ils réussir à vivre en surmontant leur chagrin?

Son amie Marjorie sera là pour soutenir chacun, et réussir elle aussi à vivre au delà de cette épreuve.

De quelle manière vont - ils réinventer leur vie ensemble?

 Il leur faudra du temps, Beaucoup de temps, des hésitations et des questionnements, Leur courage, leur tristesse aussi mais leur joie et leur fantaisie  vont  permettre à chacun de vivre pleinement sa vie comme Rabbit l' aurait souhaité.

C' est le récit de leur résilience. Résilience réussie.

Pourtant je sais que ce n' est pas si facile que ça de réussir à rebondir après un choc traumatique aussi fort...

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2021 1 29 /11 /novembre /2021 06:00

Depuis quelques temps je bidouille avec des bouchons: des bouchons de vins pétillants et de vins tranquilles. Mais je n' ai pas de réserve sauf sur les bouteilles remisées à la cave que je n' ai pas encore dégustées.

De passage en Touraine, j' ai demandé à mon amie Christine L. viticultrice si elle avaitune dizaine ou au moins quelques bouchons en stock. 

Je crois que nous n' avons pas la même idée de "quelques"!!!! Voilà ce qu' elle m' a offert!

Je crois que j' ai de quoi voir venir...

En remerciement j' ai fabriqué quelque chose pour décorer sa cave de dégustation:

Ce ne sont que les bouchons de ses vins, La grappe est composée de 40 unités placées tantôt coté extérieur à la bouteille, couleur claire, tantôt en contact avec le vin rouge ou rosé.

J' ai adoré faire ce décor. Peut être en ferai - je un autre ave un cep de vigne en support, si j'en trouve un petit.

 

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2021 5 26 /11 /novembre /2021 06:00

Il est dans un pot à orchidées. Ça tombe bien j' en ai une bonne dizaine de toutes les couleurs que j' offrirai à celles qui n' en ont pas pour le cours. 

Je me garde celui dont la couleur s' accorde avec celles des fleurs de la composition.

Commencer par piquer côte à côte et à la même hauteur les 2 cannes de polyganum (bois) au milieu et à l' arrière.

Planter une des 4 feuilles de cordyline (panachée rouge et verte) au pied des cannes précédentes, 

Et une autre en boucle à leurs pieds couchée vers la gauche

La plus grande branche des deux mufliers vient se placer à droite des cannes de bois.

Une des 2 feuilles de pandanus (verte et longue) est piquée entre le muflier et une des cannes et pliée pour revenir vers l' avant, l' autre à droite du muflier et pliée elle aussi vers l' avant (leurs pointes dépassent du vase)

Le 2ème muflier très court vient au pied du 1er

Deux autres feuilles de cordyline sont formées en boucles et viennent une à droite, l'autre sur la gauche .

Placer les 2 fleurs de muttans ("hérissons" orange) l' un sous l' autre à gauche devant la feuille de cordyline non pliée

Boucher les trous devant avec du feuillage panaché en tout petits tronçons et à l' arrière avec des petits morceaux de feuilles de choisya ou oranger du Mexique très parfumé. 

Hâte d' être au mois prochain pour sans doute un bouquet de fête.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : La cour de re - créations de Mimi
  • : mon quotidien et mes loisirs.
  • Contact

Bienvenue chez moi.

Maman 3 fois, Mamy 1 fois, et Mimi tout le temps, j' ai toujours eu des fourmis dans mes 10 doigts. Ils ne se sentent bien qu' en tripatouillant des fils et des tissus. Et puis certains mais pas tous, aiment aussi écrire au crayon ou au clavier.

Merci de vos visites, en espérant que ma cour de ré - créations sera aussi la vôtre.

A bientôt.

Quelle heure est-il?

"Des lettres et des mots"

Si comme moi vous aimez les lettres qui font de jolis mots, venez me rejoindre dans ma communauté afin de partager nos alphabécedaires personnels.